Les oubliés de la grand-place - Les éditions Bookmark

Les oubliés de la grand-place

de Cynthia Orain
Prix régulier €15,00
/

-26 en stock
Add to wishlist (0)

Ce n’est pas facile d’avoir des enfants, mais je crois que les adultes ne se rendent pas compte… Ce n’est pas facile non plus d’avoir des parents.

À l’aube de ses vingt-trois ans, Lucky se retrouve sans domicile. Jeté à la rue par son propre père, il doit apprendre à survivre tout seul. Répondre à ses besoins les plus rudimentaires devient alors un défi de tous les jours.
Mais contre mauvaise fortune, il trouvera fort heureusement bons cœurs. Entre Ludo, le quinquagénaire aux allures de vieux sage, et Kari, la maman poule, une seconde famille lui ouvre les bras.
Une seconde famille et peut-être plus encore…

Texte comportant des éléments susceptibles de heurter la sensibilité du lecteur.


#Nouvellefamille #Secondechance #Vivredanslarue #MM

Auteur : Cynthia Orain
Date de sortie : 02/12/2020
Collection : Romance Passion
Genre : FICTION / Romance / Contemporain
Pages : 184

Où en est ma commande ?
Toutes les commandes sont traitées le lendemain de leur passage par nos équipes pour être envoyées chez notre imprimeur qui les traite entre 5 et 7 jours ouvrés. Il faut ajouter le délai de livraison qui est de 2 jours ouvrés. Si vous n'avez aucune nouvelle de notre part (SMS, email) pour le suivi de votre commande après 14 jours, merci de nous contacter.

Je ne trouve pas mon pays en livraison au moment du paiement.
Nous travaillons à ouvrir le plus de pays possible. Si votre pays n'est pas dans la liste, faites-le nous savoir sur les réseaux sociaux.

Est-ce que je peux annuler ma commande ?
Oui si c'est le jour même de la commande. Passé ce délai, la commande est envoyée à l'imprimeur et vos exemplaires uniques seront imprimés. Il ne nous est plus possible de l'annuler.

Est-ce que je peux modifier ma commande ?
Oui si c'est le jour de la commande. Si vous avez besoin de retirer un ouvrage, contactez-nous et nous nous en chargerons. Nous rembourserons le moyen de paiement utilisé dans la foulée. Si vous voulez ajouter un ouvrage, contactez-nous et nous vous enverrons un lien de paiement correspondant au complément.

 

Customer Reviews

Based on 5 reviews
60%
(3)
40%
(2)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
E
Eduam
Un conte de noël des temps modernes

pour moi ce récit a tout du conte de noël : le format court, les messages idéalistes, la morale bienveillante, un ultimatum, des personnages aigris, le vieil homme qui prend soin des autres sans rien attendre en retour (avec des cadeaux plein sa hotte), le partage, et bien sûr le froid de décembre et le miracle de noël.

Ce roman m’a serré le cœur dés les premières pages avec la solitude criante du protagoniste, transi et seul, abandonné par sa famille en se retrouvant à (sur)vivre dans la rue. J’étais si triste pour lui.

L’idéalisme des premiers jours va vite être remplacé par la réalité de la vie : rejet, peur, profit, violence, haine, injustice, bonté, acceptation, entraide, partage, lien social sont autant de mots/maux qui accompagnent nos personnages.

Il est aussi question de comment réussir à garder sa personnalité, ses principes et sa morale face au froid, à la solitude, à la crasse, au regard des autres, à la violence, au danger d’une vie quasi sans règles.

Malgré le ton sec et urgent du à la violence de la rue, l’auteure arrive à faire passer énormément de messages de respect et de tolérance.

On nous parle aussi des apparences, souvent trompeuses, qui peuvent amener à juger trop vite ou se méprendre sur quelqu’un, jugement qui peut parfois sembler rassurant face à l’inconnu mais entraîne souvent aussi quelques incompréhensions et des conséquences parfois désastreuses.

Une excellente découverte!

S
Sandrine L
Magnifique moment !!!

Dès que j'ai vu la couverture et le résumé, il m'a tout de suite attiré, fallait que je l'achète !!! Ce livre je l'ai adoré !!!

Le sujet concernant les Sans Domiciles Fixes sont rarement évoqué en livre.

Les personnages sont attachants. Ils ont chacun leurs caractères et leurs vécu.

Je le recommande sans hésiter !!!

L
La Bibliophilie d'Alaïne
Superbement écrit !

C’est un roman court, et alors que je suis souvent insatisfaite avec ce format habituellement, je peux commencer par vous dire qu’ici cela a entrainé un coup de cœur.

Un coup de cœur pour le sujet qui est traité de la plus belle des façons : finesse et bienveillance. Des phrases posées pour nous exposer la réalité de la rue, sans être redondant, dans le jugement ou dans l’excès. Peut-être que certains aimeraient plus, mais personnellement je trouve les choix de l’auteure parfaits.

Un coup de cœur pour les personnages. Dans mon mini récapitulatif, j’ai présenté les deux personnes dont nous partageons les points de vue, mais ils ne sont pas uniques.

Un coup de cœur pour la plume de l’auteure qui m’a conquise très rapidement. Au bout de quelques pages, l’addiction était là et je ne voulais pas fermer ce roman avant le mot fin.

Oui, j’ai pleuré mais bizarrement pas dans un mauvais sens. C’est douloureux car c’est la réalité pour beaucoup de personnes. Mais, il n’y a pas de scène dites violentes. C’est l’ambiance, l’attachement que j’ai eu pour eux qui, quand le mot fin est apparu à laisser couler les larmes. De soulagement, de tristesse pour ces inconnus de la rue.

Un roman que je recommande à tous. Pour moi, il ne doit pas être mis de côté. C’est beau, c’est douloureux mais c’est brut, comme la vie. Alors ne passez pas votre chemin et découvrez cette pépite.

L
La bibli de Val
Un roman sensible qui fait réfléchir

J’ai beaucoup aimé ce roman qui se passe dans un univers que l’on rencontre peu en littérature, celui de la rue. A part « No et moi » de Delphine de Vigan et la saga « Vernon Subutex » de Virginie Despentes, je ne me rappelle pas avoir lu de récits mettant en scène des S.D.F. Mais je pense que c’est la première fois que j’ai été autant touchée par la situation de ces personnages. L’auteure a su les rendre terriblement attachants en leur prêtant à chacun une histoire personnelle dramatique. En tout cas, je ne regarderai plus les « oubliés » de la société de la même manière…

Lucky, 22 ans, vient de se retrouver à la rue après avoir provoqué son père pour la énième fois. N’ayant pas sa langue dans sa poche, il se crée rapidement des problèmes. Heureusement, il va rencontrer Ludo, un vieux sage, et Kari, son amoureuse. Ces deux personnes sont S.D.F. depuis des années et prennent le jeune sous leurs ailes, car la rue, c’est une jungle où règne la loi du plus fort. A ce duo va s’ajouter Nico, surnommé « Monsieur Tristesse » par Lucky, à la rue depuis cinq années, depuis que sa vie s’est trouvée brutalement bouleversée…

Lucky est plein de colère prête à dégainer à la face du premier venu. Ses nouveaux amis vont lui apprendre à se canaliser et l’amener à voir les autres avec un regard plus empathique. Jusqu’à tourner une page de sa propre histoire….

Bref, un excellent moment de lecture, qui m’a émue et fait réfléchir… J’ai juste regretté que la fin soit si rapide.

e
elt23
A lire

Cette nouvelle -le livre ne fait que 140 pages- nous raconte l'histoire de Lucky qui se retrouve à la rue après s'être fait jeter dehors par son père.
L'histoire se passe sur le mois de décembre, Lucky rencontre Ludo, Kari et Nico un petit groupe de SDF qui l'aident à se faire à sa nouvelle situation en donnant leurs tuyaux pour mieux s'adapter. La romance est bien présente même si elle démarre pas d'une jolie façon.
C'est assez dérangeant comme histoire, ça reste assez soft et cela doit être un peu embelli ou plutôt pas trop approfondi.
La fin est belle et assez rapide mais bon vu le nombre de page du livre, c'est assez normal.

Customer Reviews

Based on 5 reviews
60%
(3)
40%
(2)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
E
Eduam
Un conte de noël des temps modernes

pour moi ce récit a tout du conte de noël : le format court, les messages idéalistes, la morale bienveillante, un ultimatum, des personnages aigris, le vieil homme qui prend soin des autres sans rien attendre en retour (avec des cadeaux plein sa hotte), le partage, et bien sûr le froid de décembre et le miracle de noël.

Ce roman m’a serré le cœur dés les premières pages avec la solitude criante du protagoniste, transi et seul, abandonné par sa famille en se retrouvant à (sur)vivre dans la rue. J’étais si triste pour lui.

L’idéalisme des premiers jours va vite être remplacé par la réalité de la vie : rejet, peur, profit, violence, haine, injustice, bonté, acceptation, entraide, partage, lien social sont autant de mots/maux qui accompagnent nos personnages.

Il est aussi question de comment réussir à garder sa personnalité, ses principes et sa morale face au froid, à la solitude, à la crasse, au regard des autres, à la violence, au danger d’une vie quasi sans règles.

Malgré le ton sec et urgent du à la violence de la rue, l’auteure arrive à faire passer énormément de messages de respect et de tolérance.

On nous parle aussi des apparences, souvent trompeuses, qui peuvent amener à juger trop vite ou se méprendre sur quelqu’un, jugement qui peut parfois sembler rassurant face à l’inconnu mais entraîne souvent aussi quelques incompréhensions et des conséquences parfois désastreuses.

Une excellente découverte!

S
Sandrine L
Magnifique moment !!!

Dès que j'ai vu la couverture et le résumé, il m'a tout de suite attiré, fallait que je l'achète !!! Ce livre je l'ai adoré !!!

Le sujet concernant les Sans Domiciles Fixes sont rarement évoqué en livre.

Les personnages sont attachants. Ils ont chacun leurs caractères et leurs vécu.

Je le recommande sans hésiter !!!

L
La Bibliophilie d'Alaïne
Superbement écrit !

C’est un roman court, et alors que je suis souvent insatisfaite avec ce format habituellement, je peux commencer par vous dire qu’ici cela a entrainé un coup de cœur.

Un coup de cœur pour le sujet qui est traité de la plus belle des façons : finesse et bienveillance. Des phrases posées pour nous exposer la réalité de la rue, sans être redondant, dans le jugement ou dans l’excès. Peut-être que certains aimeraient plus, mais personnellement je trouve les choix de l’auteure parfaits.

Un coup de cœur pour les personnages. Dans mon mini récapitulatif, j’ai présenté les deux personnes dont nous partageons les points de vue, mais ils ne sont pas uniques.

Un coup de cœur pour la plume de l’auteure qui m’a conquise très rapidement. Au bout de quelques pages, l’addiction était là et je ne voulais pas fermer ce roman avant le mot fin.

Oui, j’ai pleuré mais bizarrement pas dans un mauvais sens. C’est douloureux car c’est la réalité pour beaucoup de personnes. Mais, il n’y a pas de scène dites violentes. C’est l’ambiance, l’attachement que j’ai eu pour eux qui, quand le mot fin est apparu à laisser couler les larmes. De soulagement, de tristesse pour ces inconnus de la rue.

Un roman que je recommande à tous. Pour moi, il ne doit pas être mis de côté. C’est beau, c’est douloureux mais c’est brut, comme la vie. Alors ne passez pas votre chemin et découvrez cette pépite.

L
La bibli de Val
Un roman sensible qui fait réfléchir

J’ai beaucoup aimé ce roman qui se passe dans un univers que l’on rencontre peu en littérature, celui de la rue. A part « No et moi » de Delphine de Vigan et la saga « Vernon Subutex » de Virginie Despentes, je ne me rappelle pas avoir lu de récits mettant en scène des S.D.F. Mais je pense que c’est la première fois que j’ai été autant touchée par la situation de ces personnages. L’auteure a su les rendre terriblement attachants en leur prêtant à chacun une histoire personnelle dramatique. En tout cas, je ne regarderai plus les « oubliés » de la société de la même manière…

Lucky, 22 ans, vient de se retrouver à la rue après avoir provoqué son père pour la énième fois. N’ayant pas sa langue dans sa poche, il se crée rapidement des problèmes. Heureusement, il va rencontrer Ludo, un vieux sage, et Kari, son amoureuse. Ces deux personnes sont S.D.F. depuis des années et prennent le jeune sous leurs ailes, car la rue, c’est une jungle où règne la loi du plus fort. A ce duo va s’ajouter Nico, surnommé « Monsieur Tristesse » par Lucky, à la rue depuis cinq années, depuis que sa vie s’est trouvée brutalement bouleversée…

Lucky est plein de colère prête à dégainer à la face du premier venu. Ses nouveaux amis vont lui apprendre à se canaliser et l’amener à voir les autres avec un regard plus empathique. Jusqu’à tourner une page de sa propre histoire….

Bref, un excellent moment de lecture, qui m’a émue et fait réfléchir… J’ai juste regretté que la fin soit si rapide.

e
elt23
A lire

Cette nouvelle -le livre ne fait que 140 pages- nous raconte l'histoire de Lucky qui se retrouve à la rue après s'être fait jeter dehors par son père.
L'histoire se passe sur le mois de décembre, Lucky rencontre Ludo, Kari et Nico un petit groupe de SDF qui l'aident à se faire à sa nouvelle situation en donnant leurs tuyaux pour mieux s'adapter. La romance est bien présente même si elle démarre pas d'une jolie façon.
C'est assez dérangeant comme histoire, ça reste assez soft et cela doit être un peu embelli ou plutôt pas trop approfondi.
La fin est belle et assez rapide mais bon vu le nombre de page du livre, c'est assez normal.