Interview de Camille Wright, Le Loup blanc

Interview de Camille Wright, Le Loup blanc

Ta légende préférée ?

Houlà ! Je crois que je n’en ai aucune, même si celle de l’ankou me fascine depuis toujours. À bien y réfléchir, je crois que j’aime tous les mythes personnifiant la Mort ou ses psychopompes. C’est sans doute pour cette raison que mon Pratchett préféré reste Mortimer ! (Lisez-le si ce n’est pas déjà fait, il est génial !) 

 

Galette bretonne ou kouign-amann ?

On peut fourrer le kouign à la galette pour avoir les deux, non ? Blague à part, je préfère un bon kouign-amann ! Légèrement réchauffé au four, c’est une tuerie ! 

(Même technique que la galette des Rois, on préchauffe le four à 180°, on éteint et on laisse la Bête réchauffer gentiment 5 min) 

 

Pourquoi le polyamour ?

*pointe Morgan d’un doigt accusateur et se tire des flûtes*

Je pense que le travers rôliste a pris le dessus sur ma manière de concevoir l’écriture. En jeu de rôle, j’ai pour habitude d’explorer des personnages différents et de changer d’approche pour renouveler ma réflexion et tester de nouvelles choses. Ma première trilogie étant sur un couple, j’avais envie d’arpenter un autre sentier avec mes Bretons :)

(mais je maintiens, c’est la faute de Morgan XD).

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.