Interview de Laura Thalassa

Interview de Laura Thalassa

Merci de m’accueillir aujourd’hui ! Je suis si enthousiaste à l’idée de publier la traduction française de Rhapsodic ! 

 

1 / Comment avez-vous commencé à écrire  ? 

C’est une question difficile ! J’aime à croire que j’étais une conteuse avant d’être une écrivaine. Je me souviens que même quand j’étais petite, je passais mes après-midi de détente à inventer des histoires – la plupart avaient un côté gothique et macabre, avec des jeunes filles piégées dans des maisons hantées avec des vampires ou d’autres monstres, dont l’intention était de garder ces femmes enfermées pour toujours. Avançons quinze ans plus tard, alors que je venais tout juste de laisser tomber la faculté de droit. J’avais beaucoup de temps libre entre mes recherches d’emploi, et j’ai décidé d’arrêter de remettre à plus tard l’écriture des histoires qui me trottaient en tête. Spoiler : l’histoire que j’ai écrite était complètement pourrie. J’ai failli tout effacer juste après l’avoir terminée. Mais un an plus tard, alors que je travaillais en tant qu’éditrice indépendante, j’ai décidé que si je pouvais éditer les livres des autres, je pouvais certainement éditer le mien. Pour faire court, je l’ai bien édité, il est sorti à l’été 2013 et, depuis lors, j’écris presque tous les jours. 

 

2 / Si vous deviez présenter Rhapsodic à vos lecteurs, que diriez-vous  ? 

Ouh là, ce n’est pas sans raison que j’écris des romans – je suis nulle pour résumer les histoires ! Je dirais qu’il s’agit d’une histoire entre deux amis qui tombent amoureux, avec des faes, des filles qui ont le don de sirène, de l’humour et du sexe. Si vous êtes fan de la saga Un Palais d’épines et de roses, de Sarah J. Maas, vous apprécierez sûrement aussi ce roman. 

 

3 / Dites-nous pourquoi tout le monde devrait le lire  ? 

Vous ne devriez vraiment pas le lire. Allez acheter une lecture convenable et oubliez donc ce livre obscène. Mais d’accord, d’accord, si vous voulez une raison de céder à cette romance paranormale, Desmond Flynn, aussi connu sous le nom du Bargainer, en est une excellente. C’est un criminel recherché qui vient d’un autre monde, et Callypso « Callie » Lillis lui doit 326 faveurs – une dette qu’il est finalement venu collecter. Il y a des ailes, des transactions et un amour a priori non réciproque mais qui l’est peut-être un peu plus qu’il n’en a l’air, finalement. Je pense que c’est un univers amusant dans lequel tomber, si vous voulez échapper un peu à la réalité. 

 

4 / Comment avez-vous trouvé cette idée de roman  ? 

En 2014, une amie auteure concevait une anthologie appelée Moonlight Cravings. Les romances devaient avoir un lien avec la nuit. À partir de cette exigence d’écriture, j’ai créé Desmond Flynn – et j’ai ensuite imaginé tout le reste de l’histoire. À l’époque, c’était censé être une nouvelle, mais pendant que j’écrivais le texte, le projet d’anthologie est tombé à l’eau. Cela s’est avéré une chance pour moi, parce que plus j’écrivais à propos de Des et Callie, plus je réalisais que leur histoire allait devoir devenir bien plus qu’une nouvelle. J’ai donc fini par transformer la nouvelle en trilogie, et la série The Bargainer est née. 

 

5 / Quels sont les romans qui vous ont le plus influencée dans votre vie  ? 

C’est une question cruelle ! Il y en a bien trop pour que je puisse faire un choix. Honnêtement, je dirais que lorsque j’étais adolescente, j’ai beaucoup gagné en assurance grâce aux protagonistes féminines que j’ai découvertes dans les livres, mais je ne crois pas avoir été modelée par un livre en particulier. Je dirais plutôt qu’au fil des centaines de livres que j’ai lus, j’ai découvert ma propre assurance et ma propre identité entre ces innombrables pages. Et, évidemment, ce nombre incalculable de livres que j’ai lus en grandissant (surtout quand j’étais adolescente) m’ont fait croire à la magie, au véritable amour et à d’autres notions mièvres que beaucoup de gens pensent ne pas exister. Mais si je devais m’en tenir à certains des romans ayant fait plus forte impression sur moi, je pense que je commencerais par L’amour dure plus qu’une vie, d’Ann Brashares, une histoire d’amoureux maudits qui revivent leur histoire encore et encore à travers les âges. Ce livre m’a fait un sacré effet. Je pourrais aussi parler de La Momie, d’Anne Rice, de Rebecca, de Daphné du Maurier, de Le temps n’est rien, d’Audrey Niffenegger et de Fille des chimères de Laini Taylor. 

 

6 / Quelles sont vos habitudes de lecture  ? 

Je lis chaque fois que j’arrive à trouver un peu de temps pour moi ! J’ai deux jeunes enfants, alors en ce moment, je peux généralement lire quand ils sont couchés – peut-être entre trente minutes et une à deux heures le soir ? 

 

7 / Avez-vous un rituel ou une routine d’écriture  ? 

Je suis écrivaine à plein temps, alors généralement, je me réveille, je prépare mes enfants pour la crèche, puis je fais du sport, et je dédie le reste de la journée à l’écriture jusqu’à ce qu’il soit l’heure d’aller chercher mes enfants ! Je n’ai pas de rituel particulier, sauf quand j’ai une panne d’inspiration ; soit je vais m’asseoir dehors avec un carnet de notes sur lequel gribouiller mes réflexions, soit j’écoute de la musique que j’associe à mon idée d’histoire pour trouver l’inspiration. 

 

8 / Si vous pouviez voyager dans le temps, où et quand iriez-vous  ? 

Vous demandez ça à une amoureuse de l’archéologie, alors ma réponse sera particulièrement intello ! Je suis fascinée par les civilisations pré-classiques, qui étaient florissantes autour de la Grèce et des Îles Égées, alors je voudrais sûrement aller en Crête, quelque part entre 2000 et 1700 avant J.-C. Les gens qui vivaient là-bas à cette époque possédaient un système de plomberie et un langage écrit, et c’était une société matriarcale ! A priori, les reines choisissaient un nouveau roi à chaque printemps. Malheureusement, l’écriture n’était pas répandue, alors il n’y a pas beaucoup d’informations détaillées quant à ce qu’il s’est passé à cette époque. J’adorerais la visiter et la découvrir ! 

 

Merci pour ce temps passé avec moi ! Je suis tellement impatiente de la sortie de Rhapsodic ! Bonne lecture !

****************************************************


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.